Interview de Zaz. Francais et Allemand - Aviva-Berlin Online Magazin und Informationsportal für Frauen aviva-berlin.de
Aviva-Berlin .
.
P
R
.
.

Futonetage
Aviva-Berlin > Interviews
   Aviva - Home
   Veranstaltungen in Berlin
   Women + Work
   Public Affairs
   Kultur
   Jüdisches Leben
   Interviews
   Literatur
   Music
   Sport
   E-cards
   Gewinnspiele
   Werben bei uns
   About us
   Frauennetze
 
  Hier suchen, oder zur Sucheseite!


AVIVA-Newsletter bestellen
AVIVA-Berlin auf Facebook
 


AVIVA wishes you a happy and peaceful New Year 2017




Happy Birthday AVIVA




Gleichstellung weiter denken. Ein Leitbild für das Land Berlin

Gleichstellung weiter denken
Mehr Infos unter:
www.gleichstellung-weiter-
denken.de



<< Kleine Suche
Nutzen Sie gern unsere Suche in größerer Schrift!

TIPP: über den Zurück-Button Ihres Browsers kommen Sie erneut zur Suche.




Aviva-Berlin.de

Versatel






 



AVIVA-BERLIN.de im Oktober 2017 - Beitrag vom 31.01.2011

Interview de Zaz. Francais et Allemand
Georges, Adler, Vartanian

Pour son concert en janvier la nouvelle venue Isabelle Geoffroy alias Zaz s´est rendue à Berlin, AVIVA-Berlin à tiré parti de l´occasion en préparant un interview avec la chanteuse française.



Lisez ses réponses qu´elle nous a envoyée par e-mail à la suite.

"Cliquez ici pour lire la version allemande!"

En France elle est connu comme "prochaine Edith Piaf" depuis mai 2010. En octobre son album est publié en Allemagne, entre-temps elle a aussi envoûtée ce pays avec son charme naturel. Avant avoir eu succès sur la grande scène, Zaz était déjà connu parmi les festivaliers, cabarets et les musiciens/musiciennes de rue.

En route avec tous les genres de groupes musicales elles faisait des expériences partout dans le monde. Ayant vue l´Egypte, le Maroc et l´Angoulême, elle se rendait à Paris pour y chanter au cabaret "3 Maillets" à Saint-Michel et sur les rues de Montmartre. 2008 elle gagnera le concours "Génération France Bleu/Réservoir" et signa son contrat avec Sony Music. Deux ans plus tard Zaz est une artiste décorée par exemple du "European Border Breaker Award", qu´elle remporte en 2010.

Aviva-Berlin: Après avoir rejoint le groupe de rock "Don Diego", tu as pris le nom d´artiste "Zaz". Pourquoi as-tu choisis ce nom et quelle signification a-t-il (pour toi)?
Zaz: Le diminutif est pratique, je m´appelle Isabelle, et puis "Zaz" est facile à retenir, un peu comme "Zorro".

Aviva-Berlin: Chanson, folk, blues, jazz, pop... sur ton album, tu mélanges habilement ces différents genres. Dans "Ni oui ni non", tu parles de la difficulté à faire un choix. Qu´est-ce qui t´intéresses le plus dans la diversité?
Zaz: C´est la vie qui m´intéresse, les rencontres, les mélanges et bien entendu sa diversité. Les choses innatendues, les surprises évitent de tomber dans l´ennui.

Aviva-Berlin: Quand tu parles de tes préférences musicales, tu te réfères en premier lieu à des artistes internationaux tels qu´India.Arie ou Bobby Mcferrin. Y-a-t-il également des groupes ou des artistes français que tu admires ? Pourrais-tu imaginer, par exemple, interpréter une chanson de Barbara ?
Zaz: Je n´ai pas la culture de l´admiration et du culte, mais bien entendu la richesse du repertoire issu de la chanson française est extraordinaire, comment ne pas s´emparer de Brassens, Ferrat ou encore Barbara.

Aviva-Berlin: Dans ta chanson "Je veux" tu critiques le monde de l´argent et de la consommation. Dans une interview, tu mentionnes ton désaccord avec la façon dont les gens traitent la planète. Participes-tu à des projets environnementaux ou sociaux?
Zaz: C´est en projet et j´ai plein d´envie. J´aime l´action que mène le penseur Pierre Rabhi nous tentons de mettre en place des actions commune au sein de son association colibri, j´espère avoir de belles choses a annoncer très vite. (Note de la rédaction: Pierre Rabhi est un agriculteur, philosophe et écrivain français. Parmi ses projets multiples au bénéfice de l´environnement il a crée le "Mouvement pour la Terre et l´Humanisme" en 2007, maintenant appelé "Mouvement Colibris")

Aviva-Berlin: Tu as raconté que tu es devenue musicienne de rue à Montmartre parce que tu te sentais enfermée. Aujourd´hui, il ne te reste certainement pas beaucoup de temps pour respirer entre les concerts, les interviews et les émissions de télévision. As-tu parfois envie de jouer à nouveau dans la rue?
Zaz: J´ai envie de profiter de ce succès pour partager des choses, communiquer et tenter de faire passer une vision solidaire et équitable.

Aviva-Berlin: Y´ a-t-il une différence entre Zaz l´artiste de rue et Zaz, la chanteuse qui est debout devant 10 000 personnes sur scène?
Zaz: Oui le public, le monde devant moi, mais pas moi.

Aviva-Berlin: Beaucoup de musiciens/musiciennes, comme Charlotte Gainsbourg ou Vanessa Paradis, travaillent aussi comme acteurs/actrices. Dans quel genre de film aimerais-tu jouer si tu faisais du cinéma et avec quel metteur/metteuse en scène aimerais-tu travailler?
Zaz: Chaque chose en son temps, mon métier c´est de chanter, d´écrire, de composer, c´est difficile de se projeter aussi vite dans une autre direction.

Aviva-Berlin: Retour à la scène musicale: Parmi les dédicaces de ton disque on lit "à mon amoureuse". Peut-on entendre cette dédicace comme un discret "coming out"? Penses-tu qu´il est plus difficile pour les artistes gays d´avoir du succès?
Zaz: C´est l´aspect rigolo et troublant d´un texte ou d´un message, il faut décortiquer. J´ai quand même le sentiment que la société a considérablement évolue et en particulier la vision de la société sur le monde artistique, alors non.

Aviva-Berlin: L´un des thèmes de tes chansons est la responsabilité. Par exemple, quand tu chantes "c´est à toi d´exprimer ta beauté", tu veux dire que chacun doit façonner sa propre vie. Dans tes interviews, tu racontes t´être trouvée toi-même et t´être éloignée du rôle de la victime, uniquement déterminée par les circonstances. Les écrivains existentialistes tels que Jean-Paul Sartre présentaient précisément ce point de vue. Ils parlent d´auto-conception et du choix de l´individu. Dans quelle mesure la littérature t´influence-t-elle dans ton travail?
Zaz: Comme tout le monde j´éspère, on se construit a travers ses rencontres mais aussi ses lectures, c´est drôle ce que vous dites sur Sartre je n´avais pas cette vision de sa pensé en tête mais je suis contente de partager ce point vue avec cet homme.

Aviva-Berlin: Avant tes débuts en France, tu as souvent changé de métier. Tu t´es décrite comme une "outsider" à la recherche d´une place dans la société. L´as-tu trouvée?
Zaz: Non, ce qui m´intéresse c´est de bouger et de toujours chercher.

Aviva-Berlin: Pendant les tournées as-tu le temps d´écrire de nouvelles chansons et de travailler à ton deuxième album?
Zaz: C´est compliquer en ce moment, tout s´enchaîne à une vitesse folle, je suis sollicité en permanence, donc ce travail prend du retard. Mais j´avance doucement, j´ai déjà quelques belles choses dans mon sac.

Aviva-Berlin: Tu sembles toujours de bonne humeur. Au cours des interviews et des spectacles, tu sembles optimiste, et sur scène, tu es détendue et joyeuse. Où trouves-tu cette énergie positive?
Zaz: J´aime ce que je fais, j´aime les gens qui se déplacent pour m´écouter chanter, c´est la que je trouve cette energie!

Aviva-Berlin: Qu´aimerais-tu faire aujourd´hui si tu ne travaillais pas comme musicienne?
Zaz: Musicienne!

Aviva-Berlin: Tu rêves d´une petite maison dans les pyrénées. Désires-tu construire une grande famille? Voudrais-tu partir souvent en tournée ou pourrais-tu imaginer te sédentariser ?
Zaz: Je rêve d´une grande maison dans les pyrenées et pour le reste... c´est secret.

Aviva-Berlin: Merci beaucoup pour l´interview! Bonne chance pour l´avenir et pour l´attribution des "Victoires de la Musique".

Site d´internet de Zaz: www.zaz-music.de

Rester sur AVIVA-Berlin:

"ZAZ – Album-Review und Konzert-Impressionen"


Les questions de l´interview ont été conçu par: Yasmine Georges, Sharon Adler, Aurélia Vartanian

Interviews Beitrag vom 31.01.2011 AVIVA-Redaktion 

   




   © AVIVA-Berlin 2017  
zum Seitenanfang suche sitemap impressum home Seite weiterempfehlenSeite drucken